Compte rendu d'événement TICE
 par Nathalie Van de Wiele


Les 9èmes Rencontres de l'Orme -  http://www.orme-multimedia.org
Marseille - 18 et 19 février 2004


Nous rappelons au lecteur qu'il est invité à se servir du glossaire si certains termes ci-dessous ne lui sont pas familiers

18 février, 10 h30
Forum - Réseaux et Espaces numériques de travail (ENT)

Quelle place pour l'élève dans l'établissement, l'éducation, la société? Quel contrôle, quelles libertés? Impact des politiques éditoriales sur le rôle et le statut de l'individu à l'école.

Intervention d'Eric MAZO, responsable de la Mission TICE à la Direction des lycées, Conseil régional Provence Alpes Côte d'Azur

Pour le Conseil régional, en charge des infrastructures des lycées,  les ENT constituent, après la phase de montée en charge des TIC dans les établissements, le cadre du  passage de la mise en réseau "artisanale" des lycées à un projet global par appel à projet.

Dans un premier temps, et depuis 1988, 120 établissements ont été mis individuellement en réseau ou sont en train de l'être. Le deuxième temps est une incitation, au travers d'une subvention, à la mise en place de l'Internet et de l'interconnexion haut débit sur le réseau régional de 20 lycées pilotes. Dans cette dernière organisation, les espaces de stockage sont déconcentrés sur le réseau régional et non plus sur le réseau de chaque lycée, avec possibilité de visio-conférence IP (Internet Protocol, donc à coût nul en terme de communication) sur le réseau régional entre deux lycées ou entre un lycée et une université.

On note donc que les briques nécessaires au concept d'ENT sont en place, bien que la région n'ait pas répondu à l'appel d'offre ENT lancé par le ministère de l'Education nationale.

Intervention de Michel GILLES, Mission académique TICE de Montpellier : l'historique du projet NUMA

Développé au sein de la Mission Académique TICE de Montpellier, NUMA constitue un véritable bureau virtuel de l’élève qui met à sa disposition des services et des outils indispensables à l’information, la communication, la mutualisation, la recherche, la production de ressources et le suivi des activités éducatives. Cet ENT s'inscrit dans le Schéma directeur des environnements numériques de travail du ministère de l'Education nationale (SDET).Le projet NUMA s'est développé en 4 phases :

-Première phase
Présentation sous forme de briques des concepts fonctionnels et didactiques de l'ENT sur CD-Rom.

-Deuxième phase
Développement d'une première version de NUMA :  l'espace bureau virtuel est hébergé dans chaque établissement, l'élève et le professeur y accèdent avec login et mot de passe depuis l'établissement ou depuis leur domicile.

-Troisième phase
NUMA est expérimenté en 2002 sur 5 lycées et 2 collèges en offrant : -cahier de textes numérique ; -carnet de bord pour les projets comme les TPE ; - gestion des ressources pour lesquelles certains enseignants ont un rôle de concepteurs, d'autres de tuteurs ; -modules spécifiques pour les professeurs de langues avec séances en tandem avec des correspondants étrangers ; -charte d'utilisation et déclaration auprès de la CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés).

-Quatrième phase
NUMA, ayant été retenu dans le cadre de l'appel à projet ENT lancé par le ministère de l'Education nationale en 2003, aborde aujourd'hui une phase de développement professionnelle : c'est la version déployable des bureaux virtuels mutualisés sur tous les établissements de l'Académie.

18 février, 11 h
Table-ronde - Collectivités
Animateur :
Jacques PHILIPPOT, chef de projet MATICE (Mission académique des TICE) à l'Académie d'Aix-Marseille
Invités :
Gilles BRAUN, chef de bureau DT B2, SD-TICE, DT, MJENR
Bernard BUSSER, Conseil général des Bouches du Rhône
Eric MAZO, Conseil régional Provence Alpes Côte d'Azur

Quelles politiques publiques pour quelle éducation? Les Espaces numériques de travail (ENT) et l'Espace numérique des savoirs (ENS). Quels dispositifs de soutien, d'incitation?

Gilles BRAUN remarque qu'après la phase des plans nationaux avec sous-utilisation, la phase actuelle d'appels à propositions après remontée des attentes est plus porteuse.

Eric MAZO souligne la plus-value apportée au fonctionnement des lycées depuis la mise en réseau des ressources sur le réseau régional (voir son intervention à 10h30 au Forum ENT).

Bernard BUSSER rappelle le projet Ordina13 mené par le Conseil général des Bouches du Rhône  : à la rentrée scolaire 2003 un ordinateur portable avec contenu pédagogique a été mis à la disposition des élèves de 4ème du département.

Jacques PHILIPPOT insiste sur le lien entre la communauté enseignante, les élèves et les familles.

Depuis la salle, une représentante de la Mairie de Marseille dégage l'importance des objectifs de transversalité et de fédération des établissements, depuis le primaire jusqu'à l'université. Elle indique que la Mairie accompagne les projets pour que tous les établissements aient des moyens de formation en interne et à distance (à l'exemple du réseau Renater des universités, réseau national des télécommunications pour la technologie, l'enseignement et la recherche).

Une représentante de l'ONISEP souligne le problème du choix par l'utilisateur des contenus de l'ENS  ou de celui des éditeurs. Bernard BUSSER lui répond que la concurrence est nécessaire.

Depuis la salle, Marie GAILLARD, représentant le Kiosque numérique de l'éducation (KNE, regroupement de 5 grands éditeurs scolaires) précise la distinction entre l'ENS testé aujourd'hui auprès de 1500 établissements en partenariat avec des éditeurs, le CNS (Canal numérique des savoirs, regroupement de plusieurs dizaines d'éditeurs scolaires) et le KNE.

18 février, 14 h
Atelier - ENT, communautés enseignantes et logiciels libres
Animateur : Jean-Pierre ARCHAMBAULT, CNDP

Des environnements, des outils et des ressources interopérables.  Les communautés de pratiques et l'institution scolaire. Place et rôle des logiciels libres.

Intervention de Jean-François JOUREAU, Apple

Apple est très présent dans le monde du libre, en voici 3 exemples :
-70% du système d'exploitation Apple, Mac OS, est en open source,
-des projets comme OpenOffice.org (excellente suite bureautique libre) ou le Cartable éléctronique de Savoie (qui utilise la plate-forme libre Zope) sont soutenus par Apple,
-le CNDP pourrait prochainement co-éditer des logiciels libres avec les CRDP de Paris et de Crétail-Versailles, en partenariat avec Apple.

Intervention de Thierry BENITA, Société ATREAL

La société ATREAL est spécialiste de la mise en place de portails collaboratifs, de serveurs et de postes de travail en Linux et logiciels libres. Elle développe un partenariat avec le Lycée Pasquet d'Arles,  lycée pilote  pour l'implémentation de solutions basées sur des logiciels libres. Pour ses projets, ATREAL utilise la plate-forme Zope, que ce soit sous Windows, Mac Os ou Linux. Les applications se greffent ensuite sur la plate-forme avec interopérabilité, ouverture du code, accessibilité aux handicapés physiques ou visuels.

Intervention de Michèle DRECHSLER, IEN  (Inspecteur de l'Education nationale) TICE

Dans le premier degré on note un manque et des besoins par rapport au collège ou au lycée. Communauté, collaboration et ressources sont les 3 mots clés.
Les communautés, les outils, les enseignants motivés existent. L'utilisation pédagogique des logiciels libres avec comptes rendus d'utilisation dans un temps institutionnel est un excellent moyen pour avancer.
Les communautés virtuelles de pratiques sont essentielles, il faut ensuite gérer la capitalisation des ressources pour avoir la plus-value optimale.

Intervention de Alain DI-ROLLO, Professeur des écoles du Gard

Cet enseignant a pu bénéficier de temps académique pour mener le projet ENPPLUS (Espace Numérique de Publications Partagées, Libre Utilisant Spip) impliquant des écoles et développer un CD-Rom en collaboration avec Apple, le CNDP et le CRDP  pour valoriser ce travail. Les écoles peuvent publier leurs travaux sur le site du projet  auquel on accède par mot de passe.

Intervention de William FAMY, Professeur au Lycée Pasquet d'Arles

Après que le site de son lycée ait été piraté,  William FAMY a proposé au Proviseur une solution libre qui a su résoudre les problèmes de piratage. Depuis, cet enseignant a obtenu un poste d'adjoint au chef des travaux pour développer le libre dans son lycée et  Lycée Pasquet d'Arles est devenu  lycée pilote  pour l'implémentation de solutions basées sur des logiciels libres. L'ENT et l'Intranet collaboratif sont développés avec ATREAL (voir ci-dessus).
Le Scéren (Service culture édition ressources pour l'éducation nationale) et le CNDP ont aussi réfléchi à ces questions : c'est la naissance du consortium MutuaLibre dont l'objectif est de contribuer à faire toute leur place aux solutions libres, en particulier dans l'Éducation nationale, dans une perspective de pluralisme technologique.

Intervention de Henri VERDIER, Odile Jacob Multimédia

Odile Jacob Multimédia est un des membres fondateurs du CNS et est aujourd'hui engagé dans les ENT et l'univers du libre. En effet, le logiciel libre apporte économie, interopérabilité et fiabilité.

18 février, 15h30
Atelier - Espaces numériques et nouveaux modes de formation enseignants
Animateur : Claude BERNARD, IUFM de l'Académie d'Aix-Marseille

Intervention de Michel DELORD, IUFM de l'Académie d'Aix-Marseille

Sous le titre "Esquisse d'une typologie de nouvelles modalités de formation à l'IUFM",  Michel DELORD présente ici quelques expérimentations actuellement soumises à évaluation. Soit 5 scénarios proposés par Compétice (outil de pilotage des projets TICE par les compétences initié par le ministère de l'Education nationale), depuis le présentiel jusqu'à la formation à distance :
niveau 1- présentiel enrichi par l'usage de support multimédia
niveau 2- présentiel amélioré (des ressources sont apportées par le formateur sous forme de documents préparatoires avant le cours avec accès aux supports pédagogiques après le cours)
niveau 3- présentiel allégé (les apprentissages ne se font pas toujours en présence du formateur)
niveau 4- présentiel réduit (l'essentiel de la formation se fait en l'absence du formateur)
niveau 5- présentiel quasi-inexistant : c'est la FOAD (formation ouverte et à distance) classique.

Intervention de Christine DELAUD, IUFM de l'Académie d'Aix-Marseille

Christine DELAUD, formatrice en sciences économiques et sociales pour les PCL1 (étudiants préparant le CAPES) et les PCL2 (professeurs stagiaires)  expose ici le fonctionnement de ces 2 sections utilisant la plate-forme de travail collaboratif QuickPlace. Le bilan est positif : -économies de papier; -fonctions d' échange d'informations; -fonctions de complément d'informations et de formation.